La musique au Paraguay : instruments, danses…

Publié le par Anaïs et Myriam

 

Les indiens guaranis utilisaient à l'origine des instruments à vent ainsi que des percussions de forme primitive. Aujourd'hui, le folklore du pays fait appel aux instruments qu'introduisirent les colons espagnols.

Un groupe paraguayen type est souvent un trio composé de musiciens-chanteurs jouant la harpe paraguayenne, la guitare et le requinto(petite guitare accordée plus haut que la guitare classique). A cette formation peuvent occasionnellement s'ajouter le violon et le bandonéon.


harpe-photo.jpg

 

 

 

La harpe paraguayenne est l’instrument national ! Cette harpe est une version différente de la harpe classique, qui a été introduite au Paraguay par les jésuites missionnaires au cours du XVIe siècle. Cet instrument a tout de suite séduit les indigènes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

willem-haenrates-bandoneon-5103012891.jpg


Le bandonéon est un instrument proche de l'accordéo n ; il commence sa carrière dans les temples protestants allemands, démunis d'orgues, pour la poursuivre en Argentine, où il devient l'instrument privilégié du tango. On en voit d onc plus en Argentine, le pays voisin.

 

 

 

 

 

 

 

 



La musique au Paraguay joue un rôle important dans toutes les fêtes et manifestations religieuses. Les
polkas(qui n’ont rien à voir avec les polkas européennes) jouées rapidement à la guitare et à la harpe font danser la population dans chaque fête. Ce nom provient des polkas européennes qui se sont répandues comme beaucoup de danses au continent américain, mais elles se sont enrichies de la culture indigène locale. C'est une danse rapide et joyeuse.

On entend aussi des guaranias, musiques douces, romantiques et tristes jouées en général par un trio (conjunto) composé d’un harpiste et de deux guitaristes. Le Guarania a été créé afin de communiquer et exprimer le caractère des paraguayens davantage que la polka paraguayenne. D'autres genres populaires de la musique traditionnelle au Paraguay sont zarzuela et « les chansons paraguayennes », qui sont dérivées de la polka paraguayenne.


Au Paraguay, comme dans tous les pays, on retrouve des genres musicaux comme le jazz, le rock. Actuellement, les jeunes écoutent des musiques très rhytmées, pour danser, qu'on appelle reggaeton. C'est ce qu'on entend tout le temps à la radio !

 

 

 

vgsgwgxd-1277566991-bg.jpg

 

 

 

Les danses actuelles du Paraguay sont un mélange des danses traditionnelles du pays et des danses apportées d'Europe. La plus célèbre danse traditionnelle se danse avec une bouteille sur la tête. Cela demande beaucoup d'adresse !


La danse “Chopi”, dont le nom guarani vient d'un oiseau. La salsa n'est pas très répandue au Paraguay dans les fêtes traditionnelles mais elle existe cependant comme dans toute l'Amérique du Sud et nous avons pu en apprendre quelques pas.



Commenter cet article